Retrogaming : Retour en enfance avec Mickey Mania

Qui suis-je
Steven L. Ken
@stevenlken
Auteur et références

Qu'ont en commun le rétrogaming et les souvenirs d'enfance, et pourquoi le jeu même que nous avions tous en tant que Mickey Mania ?

Qui a grandi dans le années nonante pourrait voir une véritable révolution dans le jeu. Si la Années quatre-vingts ont été caractérisées par la puissance écrasante de la NES avec des titres du calibre de Super Mario Bros. et The Legend of Zelda, les années 16 ont vu la célèbre Guerre des consoles avec de nouveaux protagonistes, des plateformes de jeux et du 8 bits au lieu du 64 bits plus "pixellisé" . Sans oublier la naissance des trois dimensions avec Nintendo, à l'époque fort de son Super Mario XNUMX, contre un PlayStation nouveau-né avec des aventures et des séries de personnages telles que Crash Bandicoot, Spyro et MediEvil.



Il ne faut cependant pas oublier les dessins animés ! Qu'est-ce qu'il y avait toujours à la télévision, entre les films réguliers et les séries ? Mais bien sûr le cher vieux Mickey Mouse, un personnage qui n'a certainement pas besoin d'être présenté et que nous avons tous vu à toutes les sauces possibles et inimaginables. L'un d'eux est sans aucun doute le sauce jeu vidéo avec un titre comme Mickey mania signé par Contes du voyageur, un jeu que nous avons tous eu un peu et qu'aujourd'hui on peut facilement définir le retrogaming puisqu'on parle de la première moitié des années XNUMX.

T'en souviens tu? Bien sûr, vous pouvez toujours le trouver dans une boîte dans le grenier ou dans les différents marchés aux puces, à la fois en ligne et non, donc je dirais que nous pouvons en toute sécurité jeter un œil à nouveau et comprendre si cette plate-forme vaut toujours la peine d'être jouée ou non.


Un protagoniste " aux oreilles ", avec quelques différences

Si nous devions faire une liste de tous les jeux de Mickey Mouse et de tous les personnages de Disney, nous n'en finirions jamais. Gardez à l'esprit que la marque est toujours vivante aujourd'hui grâce à une série comme Kingdom Hearts où nos amis anthropomorphes interagissent dans un monde "auto-célébrant" avec des mécaniques de jeu de rôle typiques. Mais nous restons encore au début des années XNUMX pendant un certain temps!


Si le 1992 l'a vu atterrir sur SNES La quête magique de Disney, un jeu de plateforme dans lequel notre Mickey Mouse devra frayez-vous un chemin à travers les niveaux du royaume magique pour sauver Pluton kidnappé par Gambadilegno, les années suivantes voient l'arrivée de une autre aventure de lui pour plusieurs consoles. Peut-être avec un peu moins d'histoire, mais plein de citations et de références des différents dessins animés qui ont vu notre souris comme protagoniste.

La SNES susmentionnée, l'éternel rival Sega Mega Drive, le Sega Mega CD et le premières PlayStation ont donc vu le débarquement de ce qui, en Espagne, a été traduit par Mickey et ses aventures. Une conversion qui a commencé en 1994 et s'est terminé en 1996 avec la première console de salon Sony dont le rééchelonnement a été signé par Psygnose. Les différences entre les consoles se font toutefois sentir. En plus des graphismes et d'un niveau bonus non présent dans la version SNES, le titre et la couverture ont été légèrement modifiés.


Dans la version espagnole et américaine signée par PlayStation, par exemple, nous pouvons voir notre protagoniste avancer avec défi dans les flammes d'un niveau inférieur à l'écriture L'aventure sauvage de Mickey. Dans ceux pour SNES et Sega, cependant, nous verrons notre protagoniste aux oreilles affronter un savant fou à l'intérieur d'un sous-sol aidé par son fidèle pluton. Une fois cela dit, le temps est venu affronter la "viande" du jeu en soi.

Histoire et personnages - Retrogaming : Mickey Mania

Si dans le déjà mentionné La quête magique de Disney le trio Disney par excellence est apparu, Mickey, Donald et Dingo, ont été confrontés à la menace de Gambadilegno, ici l'histoire et les personnages sont assez petits. En fait, à part "l'apparition" de Pluton dans quelques niveaux, ici le seul protagoniste et personnage de jeu est le bon Mickey Mouse habituel qui devra retrouver certaines de ses aventures les plus emblématiques.


 

Le jeu commence à partir de Steamboat Willie, l'une de ses premières apparitions, puis Le docteur fou (Mickey et le savant fou), Chasseurs d'orignaux (Chasseur de Mickey), Les fantômes solitaires (Mickey et les fantômes), Mickey et le haricot magique (Mickey et le haricot magique), Le prince et le pauvre (Le prince et le pauvre) e Le concert du groupe (Fanfare). Il faut aussi se souvenir que Le niveau de fanfare n'est pas inclus dans la version Super Nintendo et c'est un petit niveau bonus qui peut être activé grâce à certaines actions à effectuer au cinquième niveau.


Quoi qu'il en soit, notre protagoniste devra donc "revenir en arrière" sur les traces de ses précédentes aventures animées. Nous tenons également compte du fait que Le Prince et les Pauvres n'était sorti que depuis quelques années, affrontant d'anciennes connaissances de courts métrages et de films également rejoints par de nouveaux ennemis. Bref, un jeu de plateforme de marque Disney comme moi Récits de voyageurs ils le faisaient au début des années XNUMX.

Modes de jeu - Retrogaming : Mickey Mania

Hormis quelques niveaux où il faudra échapper à un ennemi gigantesque, un peu dans le style tricératops de Crash Bandicoot 3 : Warped, notre Mickey Mouse devra boucler son chemin du début à la fin du niveau jusqu'à entrer en collision avec le patron de service ainsi qu'avec sa propre version datant de l'épisode animé.

Outre sauter sur la tête des ennemis, notre bonne souris aura jusqu'à un maximum de 99 billes à leur jeter et qu'il trouvera au cours de son voyage plein d'obstacles de toutes sortes. Une petite aide est alors apportée par la possibilité de retrouver l'énergie perdue, ici sous la forme de étoiles, et allez point de contrôle qui sont activés avec un petit feu d'artifice. Rares, mais pas impossibles à trouver, sont les visser représenté par le sien paire d'oreilles qui "marque" également les divers produits sur le thème de Disney.


Un bel élément à signaler l'énergie de notre souris est alors son iconique gant blanc, typique de dessins animés de l'époque et repris également en Cuphead, pour lequel chaque doigt correspond à une barre énergétique. Chaque coup fait donc tomber un doigt et ensuite, comme cela arrive souvent dans ce type de jeu, vous pouvez mourir avec une animation de lui tombant avec une fleur à la main dans le style funéraire à l'ancienne.

Mourir? Dans un jeu Disney avec Mickey Mouse ? Si vous avez essayé d'autres titres similaires, comme ceux avec Aladdin ou Hercule comme protagonistes, alors vous savez très bien de quoi il s'agit. En tout il peut être terminé en un peu plus d'une heure, mais sachez que tu trouveras du pain pour tes dents malgré son esthétique caricaturale et rassurante. Après tout, s'il existe une option pour ajuster la difficulté, il doit y avoir une raison !

Traveller's Tales - Retrogaming : Mickey Mania

Plus tôt, nous avons mentionné le créations de Traveller's Tales, mais qu'est-il arrivé exactement au constructeur britannique ? Partant du fait que bon nombre de ses premiers jeux étaient l'adaptation de projets de films vraiment bien faits, tels que Dracula de Bram Stoker, Toy Story, A Bug's Life et ainsi de suite, la dérive qu'ils ont prise avec les années XNUMX il s'est un peu éloigné de ses origines. En fait, peu de temps après avoir essayé de "serrer" encore plus un marsupial bien connu (Crash Bandicoot: L’ira di Cortex e Crash Twinsanity) et un hérisson bleu très rapide (Sonic 3D : l'île des Flickies e Sonic R), les Contes du Voyageur se sont de plus en plus « spécialisés » dans jeux LEGO sous licence.

 

Justement, les ensembles très célèbres et colorés de briques en plastique sont toujours les protagonistes d'innombrables jeux vidéo dont une grande partie est justement signée par le studio anglais. Parmi ceux-ci il y en a vraiment pour tous les goûts et, même dans cette version, les titres appartiennent à de grandes sagas cinématographiques comme Indiana Jones, Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux, Pirates des Caraïbes, Star Wars etc.

Certains pourraient pointer du doigt et dire que le studio s'est engagé dans une voie vraiment "confortable" et trop "jouet", mais si vous regardez de plus près ce genre de produits alors vous vous rendrez compte à quel point la difficulté, le plaisir et l'inspiration sont toujours bien vivants dans le grand livre des Contes du Voyageur.

Un jeu pour les enfants ?

Vu avec les yeux de maintenant, un titre comme Mickey mania, ne crie pas tout de suite au retrogaming le plus classique, mais il nous rappelle certainement une époque où les jeux vidéo basés sur les dessins animés étaient une réalité très présent. Certes, il y a eu des laideurs à toute épreuve, mais j'aimerais rester sur le thème de Disney avec Donald : Opération Canard ?! signé par Ubisoft. T'en souviens tu?

Cette version des aventures de Mickey Mouse était alors très bien reçu, en particulier des familles avec de jeunes enfants, et le jeu se prête toujours à être essayé et réessayé aujourd'hui. Peut-être avec un sourire sur son visage et ce soupçon de nostalgie pour une enfance où tout ce qui était jeu vidéo était une source de joie et de découverte infinies.

Si vous voulez voir ensuite qu'y a-t-il d'autre dans ce style à un bon prix, cliquez ici, tandis que, pour rester toujours à jour sur les jeux vidéo d'hier et d'aujourd'hui, nous vous attendons toujours ici sur techigames !

ajouter un commentaire de Retrogaming : Retour en enfance avec Mickey Mania
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.